Rechercher

Le jeûne et la pratique du yoga.

Le jeûne correspond à l’arrêt de toute prise alimentaire pendant quelques heures ou quelques jours. Selon toute vraisemblance, notre corps semble programmé pour ces périodes de privation de nourriture car il s’y adapte à la fois très vite et très bien. Il est ainsi possible (et très souvent facile) de jeûner pendant quelques jours.

Le jeûne peut aussi être considéré comme une pratique spirituelle, dans la mesure où il invite à repousser ses propres limites, à se dépasser, se recentrer, et se dépouiller de l’inutile – le jeûne fait d’ailleurs partie de la pratique de plusieurs religions. Dans quelques jours, le ramadan démarre et se sera l' occasion de permettre au corps de se régénrer et de mettre l'' organisme au repos.

Le nettoyage du corps et de l’esprit est fondamental dans la pratique du yoga. On vise à la fois la bonne santé et le bon fonctionnement du corps, temple de l’âme, mais aussi la purification de l’esprit, l’apaisement des émotions et des pensées.

Pendant un jeûne, il est indispensable que le corps soit en mouvement, afin de maintenir la masse musculaire, mais aussi afin de favoriser la détoxication : les postures de yoga sont particulièrement efficaces pour favoriser le fonctionnement des émonctoires (les organes permettant l’élimination), dont le foie.

Avant de commencer un jeûne et pendant le jeûne, il conseille de pratiquer des exercices de respiration (pranayama) qui permettent à la fois de nettoyer l’esprit (comme Kapalabhati « la respiration qui clarifie la tête ») et de favoriser l’évacuation des toxines par le système pulmonaire.

Si vous souhaitez prendre un moment pour vous retrouver, vous recentrer, voyager vers vous, n’hésitez pas à faire l’expérience du jeûne, sur un jour, trois jours, une ou deux semaines, et à intensifier votre pratique du yoga.
Namaste,
Karima Yoga

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout